Chroniques, Fantastique, Imaginaire

Yardam d’Aurélie Wellenstein

Yardam

Éditeur : Scrineo
Date de sortie : 19 Mars 2020
Nombre de pages : 490
Prix : 20€

Résumé : À Yardam, la folie est sexuellement transmissible.
La population est piégée par la quarantaine dans l’espoir d’endiguer l’épidémie.
Porteur du virus, Kazan se débat avec ses démons au point qu’il ne sait plus s’il les aime ou s’il les hait.
Le salut viendra-t-il de ce couple de médecins étrangers venus s’enfermer volontairement dans la cité pour trouver un remède au terrible mal qui s’étend entre ses murs ?

 

Mon avis

 

En matière de littératures de l’imaginaire, les romans d’Aurélie Wellenstein sont mon rendez-vous annuel immanquable ! J’attend chaque mois de mars impatiemment et ne suis jamais déçue ; Yardam a, une fois encore, été un sacré coup de coeur.

C’est, il faut le dire, le premier roman a classer en adulte qu’écrit l’autrice, et cela se ressent dans le thématiques traitées et les quelques scènes de sexe qui parsèment le roman. Mais le pari est réussi et j’aimerais beaucoup voir ce qu’elle pourra proposer par la suite pour un public plus adulte.

Yardam est une ville mise en quarantaine à cause d’une épidémie d’origine inconnue. Tout ce que les gens semblent savoir est que de plus en plus de corps sont laissés à l’abandon dans les rues, ayant tous les même caractéristiques et passant leur temps à fixer la lune, vidés de leur âme.

Kazan, lui, fait partie des porteurs du virus, qui vivent dans le secret. Son virus lui permet de vider les corps de leurs âme en les emmagasinant dans son esprit, acquérant leur savoir et leur passé. Et peut aussi transmettre sa maladie par le sexe, en couchant avec les personnes qu’il souhaite contaminer. Cependant, partager son inconscient avec plusieurs esprits risque de le rendre fou : de nombreuses personnes commettent des massacres dans la rue avec de se suicider car n’en pouvant plus de toutes ces « voix ».

Kazan tente de s’enfuir de la ville en quarantaine mais fera la rencontre d’un couple de médecins qu’il aidera à faire entrer dans la ville : Feliks et Nadja ; avec lesquels ils nouera des liens particuliers.

Je ne souhaite pas en dire plus au sujet de l’intrigue car ce serait en faire perdre la saveur au futur lecteur. Une chose est sure : l’intrigue est très bien ficelée et tient en haleine tout du long. Impossible de lâcher ce livre ! Les personnages sont bien traités et ont tous leur utilité au fil de l’intrigue : on s’attache à certains d’entre eux et on en déteste d’autres avec ferveur.

Yardam a été un nouveau coup de coeur signé par Aurélie Wellenstein. Un roman qui plonge une fois de plus dans la psyché humaine, menant les personnages aux portes de la folie. Un roman mené avec brio pour une autrice que je continuerais de suivre avec un immense plaisir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s